Chuck Johnson : The Cinder Grove fév23

Tags

Related Posts

Share This

Chuck Johnson : The Cinder Grove

Tak:til / Xango Music

Nous devrions donc plonger dans l’ennui… Bailler tout le long de l’écoute de ces cinq plages interminables et sans reliefs. Ou se laisser happer par une mélancolie prégnante, par ces mélodies diffuses abordées par leur versant le plus doux. Le compositeur et musicien californien Chuck Johnson nous y invite, sans un mot, d’un simple regard réconfortant. Nous choisirons cette voie-là. Ce qu’il a à nous dire n’a rien de festif : la disparition (par exemple, des forêts californiennes consumées par les incendies), la mémoire. Mais il le dit et nous laisse le temps de la réflexion, chacun des cinq titres frôlant ou dépassant les dix minutes. A sa disposition, un lieu d’enregistrement, quelques synthétiseurs pour constituer des boucles, auxquelles s’ajoutent les orgues majestueux, une pedal steel, un piano ou encore quelques cordes. Ce « Cinder Grove » (« le bosquet en cendres… ») en trompe l’oreille et au rythme cardiaque plat comme l’horizon est un hymne triste et zen à la lenteur et à la beauté, un grand moment de méditation qui devrait tous nous inspirer… plutôt que nous plonger dans l’ennui.

Yves «JB» Tassin