Delasito Project :  Filodia. A Music Journey to Jazzality fév23

Tags

Related Posts

Share This

Delasito Project : Filodia. A Music Journey to Jazzality

Autoproduction

C’est de Grèce et plus particulièrement d’Athènes que nous vient ce quatuor qui se met pratiquement au service de son leader compositeur vibraphoniste Christo Sitokonstantinou. Soutenue par un guitariste, un bassiste, un batteur et sur une seule plage par un kanoun, cithare à cordes pincées issue du monde arabe, la musique de ce groupe est calquée pratiquement sur le même moule. Toutes les compositions sont jouées sur un mode doux, lent, limpide, cristallin qui invite à la rêverie. C’est zen, flânant, linéaire et finalement peu palpitant. Sauf si votre but est de « planer » ! Parfois d’infimes touches de bossa nova, de blues, de funk viennent quelque peu modifier cette ligne principale, qui, il faut bien l’avouer, plonge tout simplement dans la « muzak », dans le fond sonore pour petites séquences d’interludes ! De la musique aseptisée pour les ascenseurs, pour les supermarchés qui pourrait aussi faire office de tranquillisant pour certains. Seules la batterie et la guitare bénéficient quelques fois d’un traitement un peu plus « rude », sinon c’est « tout le monde » au service du vibraphoniste. Il existe malgré tout un formidable morceau qui m’a vraiment captivé : « Sleeptalking ». Cette pièce possède un aspect répétitif, une lente progression, un beau développement mélodique qui lui confèrent un aspect hypnotique du meilleur effet. Avec une superbe complainte de guitare en arrière fond. Oserai-je la qualification de « soft post rock » pour ce titre ? Hélas c’est le seul grand moment original qui émerge d’un ensemble trop porté, à mon humble goût, sur le céleste.

Claudy Jalet