Kim In The Middle, Open And Close juin05

Tags

Related Posts

Share This

Kim In The Middle, Open And Close

Kim Versteynen aka « Kim In The Middle », Open and close (RailNote)

WWW.RAILNOTERECORDS.COM

Kim Versteynen a d’abord étudié l’histoire de l’art à l’Université de Gand, avant de se tourner vers le chant, d’abord avec Lien de Greef (Lady Linn), ensuite lors de workshops avec Diane Reeves et Sheila Jordan, puis au Conservatoire de Maastricht et en stage au Lemmensinstituut de Louvain où elle rencontre le pianiste Arne Van Coillie avec qui elle forme le quartet « Kim In The Middle » et qu’elle retrouve aussi au sein de Hepscats, avec le guitariste Tim Finoulst. En 2011, elle grave un premier album pour RailNote : « Kim In The Middle », un disque dans lequel elle passe, avec aisance, de grands classiques comme Autumn Leaves à des standards comme Moon River, à une série de compositions originales et une mélodie de Milton Nascimento. En 2013, elle remporte le Prix Jeune Talent du Leffe Jazz Festival, en compagnie de Tim Finoulst. A 30 ans, elle nous propose un deuxième album en quartet, avec Arne Van Coillie (piano), Flor Van Leugenhaeghe (contrebasse) et Luc Vanden Bosch (batterie). Residant à Hasselt comme Kim, Arne Van Coillie a poursuivi ses études au Lemmensinstituut en compagnie, notamment du pianiste Ron Van Rossum. Il joue en trio avec la même rythmique qu’ici, et en quartet avec le saxophoniste Andy Declerck (« De Hipste »). Flor Van Leugenhaeghe, outre ses collaborations avec Arne Van Coillie, fait partie de MJQ Project avec le vibraphoniste  Andres Liefsoens et de Arnozza avec le trompettiste Carlo Nardozza. Luc Vanden Bosch, outre ses collaborations avec Arne et Flor, a fait partie du New Look Trio de Roger Vanha, du projet Jazz Me Do de Phil Abraham et du trio du pianiste néerlandais Johan Clement (album « Some Other Time » en 2014). La complicité entre les trois accompagnateurs est donc totale et permet une grande réactivité avec la chanteuse. Au répertoire de son deuxième album personnel, la chanteuse de Hasselt multiplie les compositions personnelles (As You Are, A Marmaid’s Tate, Kind Of Grey composé avec Tim Finoulst, Minor Idea For A Walk avec Arne Van Coillie), replonge dans de grands classiques (Summertime), revisite deux mélodies brésiliennes (Baby de Caetano Veloso et Travessia de Milton Nascimento) mais  reprend aussi Mild Wood Sky que la vocaliste anglaise Norma Winstone a composé avec le pianiste Stan Tracey. Une belle voix ondoyante, aussi à l’aise dans la langue anglaise que dans le portugais, toujours en totale complicité avec une rythmique réactive.  Un univers à découvrir !
Claude Loxhay