Westside Blues Rumble déc10

Tags

Related Posts

Share This

Westside Blues Rumble

Westside Blues Rumble (Titanic Records)

Voici toute une série de titres rares de blues « West Side Chicago », gravés entre 1959 et 1979, pour de petites compagnies indépendantes dont la distribution était peu efficace : Firma, Formal, Derby, A-1 Dud, USA, Friendly Five, Fay, Dawn’s ou encore Age. Les ventes locales étaient bonnes. En majorité,  les artistes retenus avaient du talent, et beaucoup ont d’ailleurs poursuivi une carrière plus éclatante en étant publiés par des compagnies plus importantes. A posteriori, les faces enregistrées par ces musiciens, à leurs débuts, sont fort recherchées, et fort compliquées à trouver. On peut donc remercier des compagnies comme Titanic pour la sauvegarde de ces témoignages, donnant ainsi un accès aisé à ce répertoire aux amateurs de ce type de blues. En effet, cela fait plaisir de retrouver le chanteur et guitariste William « Lefty » Bates, en 1959, dans 90 Days et dans un instrumental intitulé Rock Alley. Mais aussi le saxophoniste A .C. Reed sur six morceaux dont Come On Home (1961), avec Reggie Boyd (guitare), Little Ray Charles (orgue), Earnest Johnson (basse) et Billy Stepney (batterie) et My Baby Is Fine (1966) avec Matt Murphy (guitare), Lafayette Leake (orgue), entre autres. On peut aussi entendre Freddy Young en 1964, avec Eddie Taylor à la guitare, Lafayette Leake à l’orgue et Andrew McMahon à la basse, ou encore Piano C. Red (1970) dans Miss Annie Lou, et James « J.L. » Smith avec deux titres de 1969 avec Johnny ‘Twist’ Williams (guitare) et John Littlejohn (guitare) , Walter Horton (harmonica), Abb Locke (saxophone ténor), Calvin Jones (basse) et Bill Warren (batterie), sans oublier Bobby Davis (chant,orgue) avec « Twist » Williams(guitare) et Loretta Taylor (batterie) dans Sweet Song. Bref, une anthologie recommandée sans aucune réserve, malgré quelques titres plus faibles, souvent avec chœurs.

Robert Sacré

Distribution via bignickel@earthlink.net