Tags

Related Posts

Share This

Charolles/Nicols/Chevalier, Live in Berlin

Charolles/Nicols/ChevallierLive At Kesselhaus, Berlin.

WWW.ALLUMESDUJAZZ.COM

« Magique », oui mais pas comme dans un conte de fée. « Magique », oui mais pas comme un lapin sorti d’un chapeau. Non, « Magique » plutôt comme un moment où, un peu circonspect devant la ligne de musiciens proposés, on se laisse aller dans un univers totalement inattendu,  mais tellement beau.  Je dois dire que j’avais frissonné à l’écoute en direct de « I’ve Been Loving  You Too Long » d’Otis Redding – souvenir de jeunesse – et bien ça m’a repris en pointant ( en premier lieu, je l’avoue) la plage 7 sur le lecteur. Puis, pour gommer le  souvenir de la version de Stevie l’été dernier, je suis passé à la plage 11 : transfigurer,  transcender des thèmes bien connus comme « Superstition »,  ce moment de beauté et de destruction à la fois, est tout bonnement génial ! Et l’accompagnement de David Chevallier au banjo sur « Times They Are A Changing », c’est du grand art; heureusement qu’on a des musiciens comme ceux-là pour revisiter Dylan ! « Phylistins » de Brassens est traité tout en douceur, superposant  les voix de Denis Charolles et Maggie Nicols. « Systol » mené par Charolles, donne une belle improvisation parlée de Maggie Nicols, après « From C to C », belle composition du guitariste où le batteur joue des motifs sonores au trombone.  Cela sonne  comme « La Campagnie des Musiques à Ouïr », de Monniot, Charolles and Cie, mais en petite formation, il y a à la fois du burlesque, du surréaliste ( et on a en Belgique quelques groupes qui s’y connaissent dans le genre !) dans cette formation… Bon, je m’emporte un peu, là ! Mais j’ai tellement espéré réentendre ce moment « Magique », que maintenant qu’il est là, tournant sous le couvercle – je ne peux m’empêcher de partager mon bonheur ! Ce « Magique » Live At Kesselhaus, Berlin est disponible via Les Allumés du Jazz.

Jean-Pierre Goffin

Jean-Pierre Goffin