Pépites #39, Around Jazz mai21

Tags

Related Posts

Share This

Pépites #39, Around Jazz

Around Jazz, quelques pépites…

C’est du jazz… mais pas tout à fait non plus. Voici une collection de disques qui méritent qu’on leur rétrocède une oreille très attentive.

Geir Sundstol, Brodlos

HUBRO

Vingt-sept ans ! C’est le temps qu’il aura fallu à Geir Sundstol pour oser franchir le pas… Celui qui mène d’une carrière de sideman recherché et reconnu (plus de deux-cent-cinquante albums à son actif) à celle de créateur/leader pour son propre compte (Brodlos n’est que son troisième album solo). Un album que le guitariste norvégien (encore un…) a particulièrement bien soigné et dont il a arrondi les contours. Pour ce faire, il s’est entouré de quelques pointures du Nord ou résidents du label Hubro, comme David Wallumrod, Jo Berger Myhre ou encore l’inévitable trompettiste Nils Petter Molvaer, qui apporte ici élégance et sérénité. «Brodlos» se meut selon le principe du courant triphasé : le « Paris, Texas » bottleneck de Ry Cooder, l’ambient de Brian Eno (à qui Geir Sundstol rend hommage en clin d’œil – « Warszaw, Alabama ») et l’évidence mélodique d’un Ennio Morricone. Une juxtaposition de styles renforcée par l’utilisation d’instruments que l’on n’imaginait pas pouvoir associer, du moins chez un musicien norvégien (claviers dernier cri, tablas, pedal steel, sitar). « Brodlos » est la B.O. parfaite d’un voyage cinématographique que nous vous invitons très chaleureusement à entreprendre.

Valtònyc, Piet Hein

HOMERECORDS

Il est espagnol (Majorque). Il rappe dans la langue catalane. Des textes qui lui ont valu trois ans et demi de détention pour (je cite) « apologie du terrorisme », « menaces » et (on croit rêver…) « injures à la couronne ». Sachant qu’Amnesty international, dans son rapport annuel, épingle « l’apologie du terrorisme » auquel recourt la Justice espagnole de façon excessive, il semble évident que le jugement qui condamne Valtònyc serait invalidé si le rappeur introduisait un appel auprès de la Cour européenne des droits de l’homme. En attendant, il s’est mis à la disposition de la Justice belge (comme un certain Carles Puigdemont) qui refuse de procéder à une extradition. Restons-en là en ce qui concerne le chapitre droit & politique. Il était important de préciser le contexte qui entoure la sortie de ce «Piet Hein » sur le label des Liégeois de HomeRecords. Un label maintes fois applaudi pour son ouverture d’esprit culturelle et pour lequel « la liberté d’expression » n’a rien de chimérique.En exil sur le sol belge, le rappeur ne demeure pas les bras croisés. Il écrit de nouveaux textes provocants dont il soumet le flow au groove de  son nouvel ami eRno le Mentholé. Le pianiste liégeois, qui prétend n’appartenir à aucun genre musical en particulier (ni même le rap) réussit ici une belle mutation de hip hop teintée d’une touche bleue de très bon goût.Bien épaulé ça et là par un solo de trompette (Bart Maris), un lick de saxophone (Manu Hermia) ou la chaleur d’une contrebasse aux abois (Boris Schmidt), Valtónyc voit son album sortir un peu du contexte pesant dans lequel il aurait pu plonger… et des poncifs  qui entourent parfois le rap. Ce « Piet Hein » métaphorique (une référence à un pirate hollandais du XVIème siècle qui rentre en héros dans son pays après avoir été emprisonné par les Espagnols) vous plaira aussi bien pour sa musicalité que pour sa démarche. Soutenez Valtónyc, en concert au Pianofabriek de Bruxelles (le 23 mai) et à l’Aquilone de Liège (le 31 mai).

Kneebody, By Fire EP

EDITION RECORDS

Courte parenthèse pour vous annoncer le tout nouveau EP des New-yorkais de Kneebody, dont le saxophoniste Ben Wendel a participé activement au renouveau du jazz… belge. C’est lui en effet qui souffle un vent de fraîcheur sur notre plate patrie aux côtés de Next.Ape. EP historique à deux égards. Premièrement, c’est la première fois que le groupe collabore avec le label Edition Records (que nous apprécions beaucoup). Deuxièmement, le quartet s’engage ici clairement et pour la première fois vers une voie jazzy-pop. Cinq titres, soit cinq reprises pop/rock signées Soundgarden, The Band ou encore Hiatus Kaiyote. On attend la suite dubitativement… Kneebody à l’Ancienne Belgique ce vendredi 24 mai.

 

Joseph « YT » Boulier