Pokus, Pokus juil28

Tags

Related Posts

Share This

Pokus, Pokus

Ill Considered Music – en version numérique ou vinyle

D’abord vous parler à nouveau de cette structure bien encrée dans la nouvelle mouvance londonienne : Ill Considered. Qui se trouve être aussi un trio (augmenté) basse / batterie / saxophone. Neuf volets aussi aventureux que jouissifs à ce jour… Particulièrement actif dans cette structure, on retrouve le bassiste Leon Brichard, le point commun entre chacun des groupes publiés par ce micro-label. Ill Considered donc, mais également un autre trio composé à l’identique (Wildflower, une merveille!) et enfin le duo Pokus, le sujet de la présente chronique. Pokus, à la base, c’est une rythmique. Vient s’y greffer un invité trié sur le volet. En l’occurrence ici Sam Crowe, dont les claviers martiens tentent de désarçonner le tempo quasiment dub de ses hôtes. Exit les anches, l’electro-jazz de ce trio est nettement plus expérimental. Bien sûr, l’écoute de ce disque exige une mise en condition préalable (ne me faites pas écrire ce que je n’ai pas écrit…). On ne s’écoute pas Pokus en bruit de fond entre amis dé-confinés. Essayez plutôt dans l’Eurostar, en direction de Londres. Vissez le casque sur vos oreilles et oubliez un instant les paysages et le temps qui défilent.

Yves «JB» Tassin