Jazz in het land van de molens juil29

Tags

Related Posts

Share This

Jazz in het land van de molens

La scène hollandaise a toujours eu la particularité de proposer des formations originales, libertaires, parfois proches du free jazz et animées par un certain sens de la dérision. En premier, on pense au Willem Breuker Kollektief auquel a collaboré notre compatriote André Goudbeek (as). Mais on peut aussi citer l’ICP Orchestra de Misha Mengelberg auquel s’est joint un moment Garrett List, le Bik Brent Braam, qu’on a pu découvrir début des années 2000 au festival Jazz Brugge. Puis I Compani, très attaché aux musiques de Nino Rota ou le Contraband du tromboniste Willem Van Mannen.

Voici deux autres formations déjantées, toutes deux enregistrées au Dommelhof de Neerpelt, un jazz club à la programmation audacieuse. Du quintet de Peter Hertmans avec Nicola Andrioli et Steven Delannoye au Trio Grande avec le trompettiste Eric Vloiemans en invité, une version « quartet » qui a beaucoup plu à Michel Debrulle mais que personne n’a eu l’idée de programmer ailleurs.

 

Reeds and Deeds
Live at Jazz Case
El Negocito – Catalogue eNRO 74

Autour du pianiste Michiel Braam, qui a, par ailleurs, enregistré en solo, en trio pour Monk Materials et pour One for Rahsaan, sont réunis trois saxophonistes pour reproduire la palette sonore de Roland Kirk (ts, stritch, manzello, flûte). Frans Vermeersen (ts, ss) du Contraband et de Breuker Kollektief, Bo Van De Graaf (as, ss) du Bik Bent Braam et I Compani. Alex Coke (ts, fl), membre de Breuker Kollektief. Arjen Gorter à la contrebasse (souvenir d’un concert à Maastricht avec Lee Konitz, Han Bennink et Misha Mengelberg, très agacé par les bavardages du public). Makki Van Engelen à la batterie, membre de I Compani. Neuf compositions de Roland Kirk, de Three for the festival  à The haunted melody (autre souvenir, l’émouvant concert de Kirk au Palais des Congrès à Liège, avec George Gruntz, Guy Pedersen et Daniel Humair). Une belle palette sonore: trois ténors (Gift and messages), ténor-soprano (Three for the festival), alto-flûte (Bright moments). Des plages bluesy (Gift and messages) à des tempos échevelés (A laugh for Rory). Une musique intemporelle parce que vivante.

 

Vlek
Rumble
El Negocito
– Catalogue eNRO 72

Vlek a été fondé en 2009 par le guitariste Jacq Palinckx: « un collectif avec des racines dans la musique improvisée, le jazz et le rock alternatif ». Palinckx, né en 1959, a croisé Fred Van Hove, Evan Parker ou John Zorn. Au piano et synthé, Bart Van Dongen. Au trombone, Hans Sparla, un musicien hors pair (Contraband, Bik Bent Braam, Eric Van Der Western (Me myself and I, avec Erwin Vann et Laurent Blondiau) et quintet de Paul Van Kemenade). A la trompette, Jeroen Van Doormenik de I Compani. A l’alto et à la clarinette, Edward Capel.  A la contrebasse, Bart Palinckx et à la batterie, Pascal Vermeer, membre du trio de Dick De Graaf et Arno Krijger. Six compositions originales, avec une forte présence des sonorités électriques (guitare avec effets multiples et synthé), côté jazz grâce surtout à Hans Sparla (Glop, Intermezzol).

 

Claude Loxhay