Benjamin Moussay : Promontoire sept08

Tags

Related Posts

Share This

Benjamin Moussay : Promontoire

ECM

Chez ECM, l’exercice du « piano solo » est devenu une spécialité. Il est vrai qu’avec des fers de lance comme Keith Jarrett ou Chick Corea (pour ne citer que ces deux-là…), le label pouvait voir venir. Tout en ne restant pas inactif. D’autres depuis ont emboîté le pas, comme Benjamin Moussay, nouvelle recrue du label munichois et par ailleurs étoile montante du clavier. On sait que l’homme est éclectique : jazz, pop, musique classique et même électro (il enseigne la musique assistée par ordinateur), rien ne lui résiste, tout l’intéresse ! L’homme est discret aussi, peu volubile. Qu’importent les prix obtenus, le statut de lauréat et de pianiste quémandé… Et cela se ressent dans sa musique. Plus encore dans l’effort solitaire qui peut parfois dériver dangereusement vers des contrées romantiques insupportables (nous ne citerons aucun nom…). Rien de cela sur ce « Promontoire » qui offre une vue imprenable sur une mer calme. Non, de la mesure dans les sentiments et dans le jeu, sans surenchères techniques inutiles. Parfois, Benjamin Moussay laisse vagabonder librement son esprit. Les doigts suivent docilement au bout des poignets, avec la certitude que nous aussi nous nous laisserons entraîner dans cet univers souvent réconfortant.

Yves «JB» Tassin