Confinés ! Jean-Paul Estiévenart nov14

Tags

Related Posts

Share This

Confinés ! Jean-Paul Estiévenart

Jean-Paul Estiévenart © Didier Wagner

A défaut de pouvoir vous informer de leur actualité sur scène et étant donné que l’agenda « concerts » de JazzAround demeurera désespérément vide durant un moment, nous vous invitons à (re)découvrir, chaque semaine, un musicien / un groupe à l’occasion d’un portrait photo-biographique.

« J’ai commencé la trompette avec mon grand-père. Il était mineur, et quand les mines ont fermé, il a été muté à la commune. Quand il rentrait le soir, il travaillait sa trompette de cinq à huit, sans arrêt ! Mon grand-père était très exigeant, je ne compte pas les fois où j’ai écrit des lignes de clés de sol parce que j’écrivais mal ! Ça a développé mon côté perfectionniste. » dit Jean-Paul Estiévenart dans une interview pour JazzAround datant de 2016.

Premiers professeurs : Fred Delplancq et François Decamps

Premier groupe : à 17 ans avec Lorenzo di Maio

Premiers disques : en 2007, avec Chrystel Wautier et The Wrong Object

Premier disque en leader : « Wanted » (2013)

Dernier disque paru : « Strange Bird » (lauréat de l’Octave jazz 2020) – Chronique JazzAround

Il (a) fait partie de Rêve d’Eléphant Orchestra, MikMâäk, Urbex ,  Jazz Station Big Band ,  Lg Jazz Collective , Manolo Cabras Quartet, Collapse… et beaucoup d’autres.

Jean-Paul Estiévenart © Didier Wagner

Jean-Paul Estiévenart © Didier Wagner

Jean-Paul Estiévenart © Didier Wagner

Jean-Paul Estiévenart © Didier Wagner

Jean-Paul Estiévenart © Didier Wagner

Jean-Paul Estiévenart © Didier Wagner

Reportage photographique : Didier Wagner / Texte : Jean-Pierre Goffin