Sylvie Courvoisier Trio : Free Hoops nov19

Tags

Related Posts

Share This

Sylvie Courvoisier Trio : Free Hoops

Intakt Records

Pianiste suisse installée aux Etats-Unis depuis de très nombreuses années, Sylvie Courvoisier nous propose un nouvel album en trio (le 3ème après « Double Windsor » de 2014 et « D’Agala » de 2018) toujours avec les mêmes Drew Gress (contrebasse) et Kenny Wollesen (batterie), musiciens expérimentés s’il en est. Sylvie Courvoisier est classifiée comme une musicienne davantage « free » (en attestent ses collaborations avec Tim Berne, John Zorn, Tony Oxley ou encore avec son époux, le violoniste Mark Feldman), et cette impression est confirmée après une première écoute de « Free Hoops ». D’autres écoutes seront nécessaires pour apprécier la richesse et l’originalité de cet enregistrement. En effet, même si la coloration musicale est assez « free », il s’agit en fait de pièces écrites et très structurées qui nécessitent une interaction intense entre les musiciens, lesquels jouissent d’une plus grande liberté à quelques moments déterminés. On est loin de certains trios « classiques ». Il est malaisé de trouver le moindre réel solo sur ce disque, tant le liant entre les musiciens opère, ce qui nous donne finalement une musique assez abstraite, mystérieuse, expérimentale, avant-gardiste, avec cette qualité qui permet de découvrir de nouveaux éléments à chaque écoute. Anecdote : comme sur l’album « D’Agala », Sylvie Courvoisier dédie chacun des morceaux à des personnes (ou des animaux, un titre est dédié à ses chats) proches ou qui l’ont influencée musicalement. Outre les chats, citons John Zorn, ses accompagnateurs sur cet enregistrement, Mark Feldman ou encore sa mère ou son frère.

Sergio Liberati