Olivier Collette, Conceptions juin12

Tags

Related Posts

Share This

Olivier Collette, Conceptions

Olivier ColletteConceptions

HEPTONE IGLOO CIRCLE

Après le double cédé « Joy and Mystery » de 2001, avec de nombreux invités comme Kurt Van Herck, « De l’aube au crépuscule » de 2003, avec Bart Defoort puis « 7 Views of A Secret », avec Raphaëlle Brochet (voix) et Philippe Aerts (contrebasse); voici le quatrième album du pianiste Olivier Collette. Aux côtés du pianiste et compositeur, ancien élève de Diederik Wissels au Studio d’Anvers, d’Eric Legnini au Conservatoire de Bruxelles, mais aussi de Fred Hersch et Kenny Werner à New York, une nouvelle rythmique : à la contrebasse, Sam Gerstmans, membre du premier trio d’Igor Gehenot, mais aussi des trios de Phil Abraham, Greg Houben et Jean-Paul Estiévenart; à la batterie, Matthias De Waele, ancien élève de Dré Palleamaers, Hans Van Oosterhout ainsi que de Lionel Beuvens et membre du trio Bram De Looze-Jos Machtel (album « Foster Treasures »). Enfin, en invité, déjà comme sur « Joy and Mystery », Steve Houben dont le lyrisme mélodique s’intègre parfaitement à l’univers poétique d’Olivier Collette. On peut entendre la sonorité ouatée du saxophone alto du Liégeois sur les ballades Missing, Hatta Road ou Azur et sur le virevoltant Waltz for Charlie. Les trois autres compositions originales sont jouées en trio:  Little Baïon, avec un très bel unisson entre piano et contrebasse sur fond de délicats balais (une composition qui évoque l’univers lyrique de Charles Loos), Danse pachyderme et The B Train sur un tempo endiablé qui illustre le sens du swing du fondateur de l’Heptone à Ittre. Une musique au lyrisme mélodique assumé et empreinte de poésie.

Claude Loxhay

Concerts

Ittre, Heptone, en trio, le 7 mai et le 25 juin.