Pat Metheny août02

Tags

Related Posts

Share This

Pat Metheny

Pat Metheny © ECM

Pat Metheny n’a pas encore vingt ans quand Gary Burton le découvre. C’est néanmoins aux côtés de Paul Bley qu’il démarre sa carrière de sideman, avant de rejoindre le quintet de Gary Burton et finalement de signer un contrat pour le label munichois ECM, alors en pleine période de développement. Très vite, il devient l’une des nouvelles figures de proue du label, au même titre que Keith Jarrett, Jan Garbarek, Terje Rypdal et autres Eberhard Weber. Sa carrière sous son propre nom décolle dès 1976 (« Bright Size Life » avec Jaco Pastorius à la basse…), puis les enregistrements s’enchaînent avec succès… Entre albums solos (notamment le dépouillé « New Chautauqua » en 1979) ou enregistrés avec son « Group », Pat Metheny aime varier les plaisirs (entre un jazz classique ou plus aventureux) et les collaborations. Les musiciens s’interchangent régulièrement pour soutenir le guitariste américain et les claviers de son inséparable ami Lyle Mays (décédé il y a quelques mois). On retiendra, comme pierre angulaire de cette collaboration, « As Falls Wichita… » (1980) et ses longues plages cinématographiques soutenues par la voix et les percussions de Naná Vasconcelos. Ce seront finalement onze albums qui seront enregistrés pour le compte du label ECM entre 1975 et 1984, onze disques de qualité quasi égale que le label munichois ressort ce 31 juillet en versions « haute résolution », mais uniquement disponibles sur les plateformes de streaming ou en téléchargement. C’est avec le label américain Geffen que Pat Metheny poursuivra la suite de sa carrière, non sans avoir, juste auparavant, connu un hit mondial « This Is Not America » chanté par Bowie sur la B.O. du film « The Falcon and the Snowman ».

Bright Size Life (1976)
ECM

Watercolors (1977)
ECM

Pat Metheny Group (1978)
ECM

New Chautauqua (1979)
ECM

American Garage (1979)
ECM

80/81 (1980)
ECM

As Falls Wichita,
So Falls Wichita Falls
(1980)
ECM

Offramp (1981)
ECM

Travels (1983)
ECM

Rejoicing (1983)
ECM

First Circle (1984)
ECM

 

 

Yves «JB» Tassin